Le blog de Reines d’Abeilles – Comment introduire votre reine ?

bees-676012Votre reine vient d’arriver par la poste. Si la météo le permet, passez vite à l’introduction dans votre ruche, si votre essaim est prêt à la recevoir.

Le principe consiste à éliminer d’abord les accompagnatrices (pour cela immerger complètement la cagette quelques instants dans l’eau), enlever la pastille de sécurité côté candi et faites un trou d’amorce dans ce candi pour faciliter son accès aux abeilles de la ruche d’accueil.

Une première méthode très simple d’introduction consiste alors à placer la cagette d’expédition entre deux cadres au centre de la colonie. La reine se libèrera seule après que les ouvrières aient mangé le candi. Vous pouvez aussi, au moment de l’introduction,  nourrir légèrement, largement enfumer ou pulvériser une essence aromatique très légère, de type lavande ou mélisse par exemple, pour mélanger les odeurs de la reine et des ouvrières en place. L’introduction est plutôt à faire en fin de journée.

 

Une deuxième méthode consiste à placer la reine, là encore seule, sous une cage grillagée ou spéciale introduction de type « Nicot » cette fois. Cette cagette doit être placée en partie sur du miel et idéalement sur une portion de couvain naissant s’il en reste. La reine commence à pondre là où se libèrent les cellules des ouvrières naissantes. Son abdomen va grossir et sa production de phéromone s’accroître avec le rythme de ponte. Environ deux jours après, vous pourrez alors retirer la cage et libérer votre reine.

Astuce  : il est recommandé d’introduire votre reine vierge dans un petit paquet d’abeilles sans couvain, l’acceptation en sera facilitée.

 

Si votre essaim n’est pas fait, vous pouvez prolonger la conservation de votre reine encore quelques jours en changeant les accompagnatrices : prélevez pour cela 7 à 8 jeunes ouvrières sur un cadre de couvain ouvert. Dans une cagette d’expédition, elles deviendront rapidement (en quelques minutes) orphelines à leur tour. Vous pourrez alors transférer votre reine dans la cagette occupée par les nouvelles accompagnatrices (pour cela tremper la cagette de réception dans de l’eau, récupérer seulement la reine et transférer la rapidement et délicatement dans sa nouvelle cagette avec ses nouvelles accompagnatrices).

 Si la reine n’est pas marquée d’une goutte de peinture à la couleur de l’année, c’est dans tous les cas l’occasion de le faire, juste avant de la mettre dans la cagette d’acceptation par exemple. Vous pouvez également en profiter pour lui couper l’extrémité d’une des grandes ailes afin d’éviter qu’elle ne s’envole très loin lors des futurs essaimages, ce qui vous facilitera sa récupération.

Laisser un commentaire